14-18 Langres

en guerre

La place Diderot :


Les Américains à Langres.

Le 6 avril 1917, les Etats-Unis entrent en guerre contre l’Allemagne. Le temps que l’armée américaine organise sa traversée et les premiers « Sammies » (surnom donné aux soldats américains) débarquent en juin 1917 en France. Sous le commandement du général Pershing, les forces expéditionnaires américaines habituées à la guerre de mouvement doivent se former à une nouvelle façon de se battre dans les tranchées. Français et Anglais proposent d’intégrer les soldats américains dans les unités alliées sur le front, mais le commandement américain souhaite conserver son autonomie. Il va donc falloir créer des écoles militaires pour former les Américains à la guerre. John Pershing choisi d’installer son quartier général à Chaumont, Langres accueille pour sa part une bonne partie des écoles militaires américaines.

Dès leur arrivée, les Américains s’impliquent dans la vie de la cité, n’hésitant pas à mettre leur vie en danger quand ils jugent cela nécessaire. Ainsi, lorsque le dimanche 18 novembre 1917 un incendie se déclare, les soldats américains viennent en aide aux pompiers pour participer à l’extinction du feu.
« Chacun fit son devoir et on nous signale surtout la conduite de trois ou quatre soldats alliés qui, bravant l’incendie et s’installant en des endroits très dangereux, firent l’admiration de tous. »
(Le Spectateur, 21 novembre 1917)

Une fois l’excitation et le premier contact avec « l’exotisme » français passés, le calme d’une petite ville de province et le mal du pays entament sérieusement le moral des « Sammies ». Ce sentiment s’amplifie après la victoire des alliés et la signature de l’armistice le 11 novembre 1918, les soldats américains ne comprenant pas pourquoi ils restent en France.

Place  Diderot

Mentions Légales | Plan

Office de Tourisme du Pays de Langres - BP16 - 52201 Langres cedex - Tél : 03 25 87 67 67 - Fax : 03 25 87 73 33