14-18 Langres

en guerre

La mobilisation du Maire


Autre événement local d’importance, la mobilisation du maire M. Viennot appelé au commandement d’un Régiment Territorial d’Infanterie. A 57 ans passés, il est envoyé sur le front avec son régiment. Il est accompagné à la gare par les autorités civiles et militaires, ainsi que par l'ensemble du personnel de l’Hôtel de Ville. Son premier adjoint, M. Gagnot, puis M. Rebourset remplirent les fonctions de maire jusqu’à sa démobilisation au début de l’année 1919.

Le travail des femmes


Pour faire face au manque d’hommes croissant, les femmes, même si elles ne participent pas aux combats, soutiennent de plus en plus l’effort de guerre. D’abord cantonnées à des travaux de couture dans l’habillement militaire, ou affectées au bon fonctionnement des hôpitaux (infirmières, lingères, cuisinières…), elles se voient confier désormais des tâches administratives. « […] de nombreuses jeunes filles entrent dans les bureaux, surtout les bureaux militaires. Un examen très facile du reste a lieu tous les premiers mercredis du mois à l’Hôtel de Ville. Cela commence en 1915. Plusieurs de mes anciennes élèves sont admises […] Elles sont bien payées. Des femmes aussi travaillent à la Sous-Préfecture, à l’Hôtel de Ville, à la Recette des finances et un peu partout. Elles remplacent les mobilisés. Il y en a aussi dans les gares. » (Carnet d'instituteur de l'école de filles – 3, place de l’Abbé-Cordier). Régulièrement, des annonces par voie de presse cherchent des femmes pour suppléer l’armée dans la fabrication de fournitures, comme matelas, traversins ou chaussettes…

Hôtel de Ville

Mentions Légales | Plan

Office de Tourisme du Pays de Langres - BP16 - 52201 Langres cedex - Tél : 03 25 87 67 67 - Fax : 03 25 87 73 33