14-18 Langres

en guerre

L’hôpital de la Charité :


Un hôpital militaire.

Dès la déclaration de guerre, l’armée prend en charge l’organisation de la mise en état de guerre de la ville. Il faut rendre la mobilisation plus efficiente, mais aussi assurer le rôle de place forte de ravitaillement assigné à la cité.

Les premières décisions concernent l’organisation des services de santé. Afin d’accueillir les blessés qui arriveraient du front, les deux hôpitaux militaires de la ville sont mis en ordre de fonctionnement. L’un d’entre eux est l’hôpital de la Charité, auquel est rattaché l’hôpital complémentaire n°3 installé dans l’ancien couvent des Dominicaines accolé au bâtiment. Ce dernier sera définitivement inclus dans l’hôpital de la Charité à la fin de la guerre, lorsque l’armée abandonnera l’hôpital militaire Saint-Laurent.

L’hôpital complémentaire n°3 comptait 100 lits en 1914 au moment de la déclaration de guerre. En 1917, les américains investissent les lieux et le Camp Hospital n°24 prend sa place.

Mentions Légales | Plan

Office de Tourisme du Pays de Langres - BP16 - 52201 Langres cedex - Tél : 03 25 87 67 67 - Fax : 03 25 87 73 33