14-18 Langres

en guerre

La caserne Carteret-Trécourt :


Les écoles de l’armée américaine. La vallée de la Marne et l’hôpital américain.

A la déclaration de guerre, la caserne Carteret-Trécourt est occupée par l’armée française. Au moment de la mobilisation, ce bâtiment sert au casernement des troupes de réserve et territoriales. Il accueille également l’un des dépôts d’habillement nécessaire à la distribution des uniformes aux mobilisés et engagés volontaires.

A l’arrivée des Américains en novembre 1917, le bâtiment est destiné à l’école américaine d’Etat-Major (Army General Staff College). Les premières classes sont données le 28 novembre 1917 dans des conditions spartiates : le mobilier est bricolé avec des planches de bois grossières, les grandes salles sont chauffées avec un petit poêle alimenté avec du bois vert produisant énormément de fumée, il n’y a pas d’électricité et il faut s’éclairer avec des lampes à pétroles... L’effectif est alors de 75 élèves officiers.

En cours de session, l’armée américaine décide d’améliorer les conditions d’étude pour les élèves officiers. A partir du 1er janvier 1918, le mobilier est changé, l’électricité est installée dans la caserne et les poêles sont remplacés par des modèles plus efficaces. A la fin de la première session de cours, le 15 février 1918, l’école d’état-major américaine diplôme 45 élèves qui vont servir dans différentes unités.

Le 4 février 1918, le bâtiment accueille l’école de Ligne américaine chargée de former les officiers aux tactiques d’infanterie. A partir du 25 juillet 1918, l’école américaine de renseignements y prend place. Les cours dispensés enseignent aux officiers l’organisation de l’armée allemande, l’interrogation des prisonniers, l’exploitation de documents pris à l’ennemi et l’interprétation des photographies aériennes.

En 1918, les Américains installent des hôpitaux supplémentaires dans la vallée de la Marne :

- Base hospital n°53 : l’unité arrive à Langres le 7 août 1918 et construit des baraquements permettant d’accueillir jusqu’à 1500 lits. Elle reçoit ses premiers patients le 16 septembre et va traiter 12108 malades et blessés durant sa période d’activité qui prend fin le 16 mars 1919. Le 9 mars 1919, sur demande déposée par le Lieutenant colonel Hart, Médecin Chef de l’Hôpital Américain n°53, le conseil municipal autorise le personnel médical américain à porter comme insigne sur le bras gauche les armes de la ville de Langres. L’hôpital cesse de fonctionner le 31 mai 1919.

- Base hospital n°88 : l’unité rejoint l’hôpital n°53 le 11 octobre 1918. Elle reçoit ses premiers patients le 15 octobre. En tout, 4691 soins et opérations chirurgicales seront pratiqués jusqu’à son départ le 11 janvier 1919.

Avec l’Evacuation Hospital n°18 ils forment l’Hospital Center, une unité médicale pouvant accueillir jusqu’à 4000 patients.

Mentions Légales | Plan

Office de Tourisme du Pays de Langres - BP16 - 52201 Langres cedex - Tél : 03 25 87 67 67 - Fax : 03 25 87 73 33